Théranimo, La zoothérapie vous tend la patte

La zoothérapie

La zoothérapie, une thérapie assistée par l'animal

La zoothérapie, une thérapie assistée par l'animal

La zoothérapie, se définit comme une relation d'aide qui permet à la personne de bénéficier de soutien sur le plan cognitif, physique, psychologique et social par le biais des animaux. Ceux-ci sont les partenaires du zoothérapeute et se présentent comme des facilitateurs de la relation.

L'être humain, en présence d'un animal, ne se sent pas jugé sur son aspect physique, son passé ou son état psychologique. Il abandonne ainsi plus facilement son mode de défense. Grâce à ce détachement, le zoothérapeute peut établir plus aisément une relation avec son client et l'aider à cheminer en analysant son rapport à l'animal.

Chez l'adulte, comme chez l'enfant, les bienfaits de la thérapie assistée par l'animal favorisent l'augmentation de leur qualité de vie.

Les bienfaits de la zoothérapie

Le seul fait que l'animal donne de l'amour à tous est un bienfait en soi. Le contact de l'animal est apaisant. Leur démonstration affective et leur recherche de contacts incitent les gens à s'ouvrir. Les bienfaits demeurent nombreux, en voici quelques exemples :

  • Aide à l'estime et la confiance en soi.
  • Permet de verbaliser des problèmes, des angoisses dont la personne n'a pas toujours conscience.
  • Permet également à la personne de projeter des sentiments qui lui sont propres (l'animal joue ici le rôle du miroir) ce qui permettra au zoothérapeute de comprendre plus facilement certains états psychiques.
  • Facilite et améliore la communication, que ce soit pour exprimer les émotions, les peurs, les désirs, le besoin de communiquer avec son entourage, etc.
  • Réduit l'anxiété, le stress, l'isolement, la solitude.
  • Donne l'occasion de travailler la mémoire car la réminiscence chez la personne âgée est surprenante en présence des animaux.
  • Développe et stimule l'aspect psychomoteur, la motricité globale, fine, l'orientation temporelle ou spatiale, motive l'activité physique.
  • Développe et stimule l'aspect socioaffectif, au niveau de la socialisation, l'autonomie, l'attention, la mémoire, la concentration, l'adaptation à un nouveau milieu de vie.
  • Développe et stimule le cognitif et le langagier, aide au développement du langage, aide aux problèmes d'apprentissage.
  • Apporte une aide et un encouragement aux proches et aux aidants naturels, soit par contact direct, soit par ricochet.